Oups, j’ai peut-être commandé trop d’arbres pour mon jardin-forêt…

J’ai reçu et planté les premiers des 88 arbres et arbustes que j’ai commandé (et ça c’est sans compter les cent pieds de fraisiers que j’ai réservés). Et à un moment, après avoir planté 4 arbres en 2 heures, je me suis dit que j’avais peut-être eu les yeux plus gros que les biceps… Parce que …

Choisir des arbres en fonction des couleurs d’automne

En ce moment, je choisis les végétaux que je vais planter cet automne (environ une quarantaine). Je les sélectionne principalement en fonction de leur comestibilité, de leur rusticité et de leur facilité de récolte. Mais quand j’hésite entre plusieurs variétés, je m’autorise à utiliser le critère de l’esthétique. Les fleurs, bien sûr, mais aussi la …

Manger des glands ? Vraiment ?

Dernièrement, j’ai récolté un gros panier plein de glands de chêne avec pour objectif… de les goûter ! J’ai toujours pensé, comme la plupart des Français, que les glands ne se mangent pas, et qu’ils ne sont bons qu’à donner aux cochons. Mais après avoir fréquenté des blogs américains de gens adeptes de la cueillette …

Fin de la saison des pommes et poires sauvages

La saison des pommes et poires sauvages est presque finie et les feuilles commencent à tomber, mais on en a bien profité ! On a fait beaucoup de balades « débroussaillage et découverte ». On se frayait de nouveaux chemins parmi les ronces, sécateur à la main, on découvrait des coins de notre terrain où on était …

Creuser des baissières pour permettre à l’eau de pluie de s’infiltrer

En ce moment, on peut me croiser dès le petit matin, armée d’une pioche de cantonnier, en train de creuser une baissière et de planter des arbres fruitiers dans la berme. (Et parfois, le lendemain, on peut me croiser chez l’ostéo pour qu’il me soigne mon dos, mais ça c’est une autre histoire !) Qu’est-ce …

Pourquoi créer un jardin-forêt comestible plutôt qu’un potager traditionnel

Comme je te disais la dernière fois, j’ai pour projet de créer sur notre terrain un potager un peu différent. Qu’on l’appelle jardin-forêt, forêt comestible ou jardin-forêt comestible, le principe est toujours le même. En voici les grandes lignes. Tout d’abord, il faut savoir que chaque bio-région a un état naturel vers lequel elle tend. Dans …

Notre projet de retour à la terre

En déménageant en Ardèche, nous avions le projet énoncé de se rapprocher de la nature. Mais nous avions aussi, derrière ce projet, un rêve. Un rêve pas tout à fait avoué, ni même tout à fait conscient. Nous rêvions d’un retour à la terre. Un retour à la paysannerie, même, où il ne s’agirait pas …