Sauce bolognaise ardéchoise façon caillette - De la terre à la vie - Blog cuisine locavore

Depuis qu’on est arrivés en Ardèche, on goûte les spécialités les unes après les autres. Et autant certaines ont été adoptées tout de suite (oui, ma chère crème de marron, c’est bien à toi que je parle), autant d’autres ont eu un succès un peu plus… mitigé, dirons-nous.

Et notamment, la caillette. Tu ne connais pas ? C’est une sorte de grosse boulette de farce de porc mélangée avec des blettes et entourée d’une crépinette de porc. Jusqu’ici, je n’ai pas été très convaincue. Soit le goût de farce est un peu trop prononcé, soit c’est celui des blettes.

Je me dis que c’est comme la cancoillotte de ma Franche-Comté natale, c’est le genre de spécialité avec laquelle il faut avoir grandi. Sauf que si mes enfants n’en mangent jamais, ils ne risquent pas d’aimer ça, même s’ils grandissent ici…

Alors pour apprivoiser la caillette, j’ai décidé de faire ma propre version, plus liquide parce que la version « grosse boulette de viande » m’intimide un peu, et avec des tomates et des pommes pour adoucir l’ensemble.

Résultat, une sorte de sauce bolognaise au porc et aux blettes facile à faire et parfaite pour accompagner de pommes de terre écrasée (comme nous) ou des pâtes. Ça a beaucoup plu à toute la famille.

Sauce bolognaise ardéchoise façon caillette - De la terre à la vie - Blog cuisine locavore

Sauce bolognaise ardéchoise façon caillette - De la terre à la vie - Blog cuisine locavore

Sauce bolognaise ardéchoise façon caillette - De la terre à la vie - Blog cuisine locavore

Ingrédients pour 4 à 6 personnes :

  • 30 g de saindoux
  • 1 gros oignon (ou 2 petits), épluché et coupé en petit dés
  • 1 carotte, épluchée et coupée en petits dés
  • 1 kg de tomates, coupée en gros dés
  • 1 pomme, coupée en petits dés
  • 600 à 700 g de farce de porc
  • 1 gousse d’ail, écrasée
  • 200 ml de bouillon de poulet
  • 300 g de vert de blettes, coupés en lanières
  • sel et poivre

Préparation :

Faire fondre le saindoux dans un grand faitout. Ajouter les oignons et faire cuire à feu moyen pendant une dizaine de minutes. Ajouter la carotte, les tomates, la pomme, la farce, l’ail et le bouillon. Laisser mijoter à feu moyen pendant environ 40 minutes. Saler et poivrer selon ton goût.

(Si tu souhaites faire ce plat à l’avance, c’est à ce moment-là qu’il faut arrêter le feu et placer le faitout au frigo. Tu pourras ensuite faire réchauffer avant de procéder à la dernière étape, au tout dernier moment.)

Quelques minutes avant de servir, ajuster l’assaisonnement, puis ajouter les lanières de feuilles de blette et faire cuire environ 5 minutes, jusqu’à ce qu’elles soient tendres.

Servir très chaud sur des pâtes ou un écrasé de pommes de terre.

Variantes et adaptations :

Ce plat fonctionnera tout aussi bien avec d’autres viandes, surtout des viandes assez grasses et fortes. J’imagine bien notamment une variante avec de la viande de mouton hâchée.

Tu peux remplacer le saindoux par du beurre ou une matière grasse de ton choix, mais le saindoux et le beurre donneront plus de goût. Tu peux également remplacer le bouillon de poulet par de l’eau, tout simplement (même si là aussi, le plat perdra – forcément – un peu en goût).

Si tu n’aimes pas les blettes, ce plat marchera bien aussi avec des épinards. L’important c’est de les ajouter au plat au tout dernier moment pour éviter qu’ils ne cuisent trop.

Rejoindre la conversation

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.