Velouté de courge au romarin - De la terre à la vie - Blog cuisine locavore

Il reste encore quelques légumes d’été sur les étals mais ils se font de plus en plus rare. Les courges, en revanche, sont déjà dans la place. Et comme c’est mon légume préféré, je n’ai pas pu m’empêcher d’acheter une toute petite mini courge… de 40 cm de diamètre.

De quoi faire une ou deux soupes. Ou dix…

Oui, parce qu’il a beau faire beau et chaud pendant la journée, le soir, l’air est franchement frais. Et comme on n’a pas encore commencé à chauffer vu qu’on a pas encore trouvé quelqu’un pour nous vendre du bois, une petite soupe est la bienvenue le soir pour se réchauffer.

Cette recette est super facile à faire et le romarin ajoute vraiment une note délicieuse un peu originale.

Tu peux la faire avec n’importe quelle courge, mais je trouve que le potiron, la citrouille et les autres courges de couleur orange se marient mieux avec la saveur du romarin. C’est la recette de soupe d’automne par excellence !

Velouté de courge au romarin - De la terre à la vie - Blog cuisine locavore

Velouté de courge orange au romarin

Ingrédients pour 4 à 6 personnes :

  • 30 grammes de beurre
  • 2 petits oignons jaune (ou 1 gros)
  • 750 grammes de courge pelée et épépinée
  • 600 millilitres d’eau
  • 1 cuillère à café de feuilles de romarin séchées
  • sel
  • poivre du moulin
  • crème fraîche et persil (optionnel)

Préparation :

Couper la courge en gros morceaux (environ 4 à 5 cm de côté). Peler les oignons et les trancher grossièrement.

Placer le romarin dans un mortier et l’écraser jusqu’à obtenir une poudre. Tu peux aussi utiliser un robot ménager. Tu peux aussi sauter cette étape, mais cela veut dire que tu auras des feuilles de romarin assez gros dans la soupe, ce qui peut gêner certaines personnes.

Faire fondre le beurre dans une grande casserole. Ajouter les oignons et faire dorer pendant 5 minutes environ à feu moyen. L’objectif n’est pas de faire colorer l’oignon mais de donner tout doucement au beurre un goût de noisette. Quand le beurre commence à dorer et prendre un parfum de noisette, ajouter la courge, l’eau et le romarin.

Couvrir et faire cuire pendant 15 minutes environ sur feu moyen. Lorsque la courge est très tendre, mixer l’ensemble à l’aide d’un mixeur plongeant et servir très chaud, éventuellement accompagné d’un peu de crème fraiche et de persil haché très finement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.